Make your own free website on Tripod.com

Jean Ratelle, Le "Gentilhomme sur patins"

Ce fils de Saint-Félicien et de Roberval, un des plus grands hockeyeurs de tous les temps, a été intronisé au Temple de la Renommée en 1985.  Au cours de sa fulgurante carrière de vingt et un ans dans la Ligue nationale, il a remporté de nombreux honneurs.  Le 29 mai 1971, les dirigeants de la Palestre Nationale de Montréal lui décernaient une médaille d'or pour ses succès de l'année.  La même année, il remportait le trophée Bill-Masterton, remis au joueur alliant le meilleur esprit sportif et la plus grande persévérance.  La saison suivante fut sa plus prolifique car il enfila 46 buts en plus d'obtenir 63 aides; pas surprenant qu'on lui ait alors décerné le trophée Lester-B.-Pearson en même temps qu'il gagnait le Lady-Bing comme le plus gentilhomme, trophée qu'il allait à nouveau mériter en 1976.  Encore en 1972, il fit partie de l'équipe du Canada pour affronter celle des Soviétiques dans la "série du siècle"; il disputa six parties et obtint un but et trois aides.

Jean Ratelle, fils du Dr Léo Ratelle, dentiste, et de Cécile Simard, est né à Saint-Félicien, le 3 octobre 1940.  Sans doute une prémonition, le médecin qui l'a mis au monde, le Dr Roméo Banville, était lui-même un joueur de hockey; au début des années trente, il avait d'abord gardé les buts pour l'équipe des Carabins de Laval avant de joindre celle du Soleil de Québec dans la ligue Railway Paper.

jrat.JPG (35116 bytes)

 

Peu après sa naissance, les parents de Jean viennent vivre à Roberval et c'est ainsi qu'il apprend à patiner sur la glace du lac Saint-Jean.  En 1953, sa famille déménage à Montréal.  Plus tard, il demeurera lui-même à Brossard.   En 1960, Jean Ratelle commence sa belle carrière avec les Rangers de New-York et il sera avec cette équipe jusqu'en 1975.  Lorsque, le 7 novembre de la même année, il passe aux Bruins en retour de Phil Esposito, Ratelle est fort décu, mais il continue à pratiquer son sport avec le même entrain jusqu'en 1981.  Depuis cette date, il agit comme dépisteur pour la même équipe.

Joueur de centre qui lancait de la gauche, sa fiche technique lui accorde une taille de 6' et 1" avec un poids variant de 175 à 200 livres, selon les années.

jr.jpg (73741 bytes)

Carte de Hockey O PEE CHEE 1971-72

En saisons régulières, il a participé à 1281 matches, compté 491 buts et obtenu 776 aides; il a marqué 20 buts ou plus pendant 14 saisons d'affilée; il a à son crédit 13 saisons de 25 buts et plus et 3 saisons consécutives de 32 buts.   Ayant pris part à 123 joutes éliminatoires, il a compté 32 buts et obtenu 66 passes.

Brillant fabricant de jeux et habile passeur, on l'a surtout remarqué pour sa gentillesse, n'ayant passé que 276 minutes au banc des punitions de 1960 à 1981, presque un quart de siècle.




Retour