Make your own free website on Tripod.com

Joe Hardy (suite)

Joseph-Jocelyn (Joe) Hardy est né à Kénogami, le 5 décembre 1945.

Après avoir terminé son stage junior avec les Marquis de Jonquière en 1965, il commence sa carrière professionnelle avec le club de New Haven dans la Ligue eastern durant la saison 1965-1966.  L'année suivante, désespérant d'être admis dans un des six clubs de la Ligue nationale, il décide de poursuivre ses études à Victoriaville tout en jouant avec les Tigres de l'endroit dans la Ligue senior provinciale.  En 1967-1968, les Tigres remportent la Coupe Allan et il est remarqué par un dépisteur des Seals d'Oakland de la Ligue nationale.

Après un an pour le club ferme de Providence, il sera deux ans dans la Ligue nationale.  Durant la dernière partie de la saison 1969-1970, il compte un but à 12 secondes de la fin et son club d'Oakland élimine ainsi les Flyers de Philadelphie des séries éliminatoires.

L'année suivante, il est gravement blessé à un poignet et ce sera le commencement de la fin de son séjour dans la Ligue nationale; cette malheureuse blessure lui occasionnera également de nombreux déménagements.

Sa fiche de hockeyeur lui donnait à l'époque une taille de six pieds et un poids de 175 livres; joueur de centre, il lancait de la gauche.

Durant les deux saisons où il a évolué pour les Seals d'Oakland et en Californie, de 1969 à 1971, il a participé à 63 matches, compté 13 buts, obtenu 14 aides et passé 51 minutes au banc des punitions.  Il a de plus joué dans 4 matches durant les éliminatoires.

jhar.jpg (21187 bytes)

Joe Hardy (au centre) avec les Golden Seals de la Californie en 1969-70.

Son séjour dans la Ligue nationale lui a permis d'entreprendre des cours d'été à l'Université d'Ottawa, cours qu'il a poursuivis durant quelques années.

Après un an avec les Voyageurs de la Nouvelle-Écosse, à Halifax dans la Ligue américaine, il se retrouve à Cleveland dans l'Association mondiale de hockey.  À la suite d'une mésentente avec Chuck Catto, le directeur du personnel, il est échangé au club de Chicago, mais les difficultés financières de l'équipe l'amènent à San Diego où il ne peut réussir à se faire justice.

En dix ans de hockey professionnel, Joe Hardy avait vécu dans dix villes.  À l'âge de 30 ans, désirant encore jouer au hockey, on le retrouve à Saint-Georges-de-Beauce pour la saison 1975-1976.

Il demeure actuellement à Saint-Augustin-de-Desmaures, près de la ville de Québec.

Sources:  Montréal-Matin, 19 janvier 1976.


Retour