Make your own free website on Tripod.com

Frédéric Chabot, gardien de but

Fils de Léopold Chabot et de Madeleine Labrecque, Frédéric Chabot est né à Hébertville-Station, le 12 février 1968.  Ses parents, originaires de Saint-Lazare, comté de Bellechasse, s'établirent au Lac-Saint-Jean, le père en 1940 et la mère en 1949.  Cette famille est apparentée à celle du photographe Marcel Chabot, de Roberval.

Frédéric Chabot a débuté son hockey comme atome à Saint-Bruno durant la saison 1977-1978.  Pour les deux saisons suivantes, il a joué dans la Ligue Pee Wee à Métabetchouan.  Ensuite, toujours à Métabetchouan, il a joué Bantam de 1981 à 1983.  De 1983 à 1985, il a fait son hockey Midget à Alma; en 1985-1986, dans le Midget AAA, pour le club de Sainte-Foy, on le reconnaît comme le meilleur gardien de but au Canada en lui décernant le trophée Ken Dryden, lors des séries de la coupe du Canada, à Moncton.

Au repêchage de 1986, au Forum de Montréal, avant même d'avoir participé à un seul match dans la Ligue junior majeure, 192e à être repêché, il devenait le dixième choix des Devils du New-Jersey.  Invité par plusieurs équipes, il choisit de s'aligner avec les Voltigeurs de Drummondville, de 1986 à 1988.

Gardien de but qui attrape de la gauche, sa fiche officielle de hockeyeur lui donne une taille de 5' 11" et un poids de 175 livres.

chabot.jpg (56127 bytes)

Frédéric Chabot dans l'uniforme du Canadien de Montréal.

Le 16 janvier 1990, à titre d'agent libre, il signait un contrat avec le Canadien.  Lors de l'expansion du 18 juin 1992, il fut réclamé par Tampa Bay.   Le lendemain, Tampa Bay l'échangeait à Montréal contre Jean-Claude Bergeron.   Le 21 février 1994, Montréal l'échangea à Philadelphie contre un montant d'argent.  Le 11 août 1994, à nouveau à titre d'agent libre, il signait un contrat avec la Floride.  Encore actif en 1996-1997, il porte les couleurs du club de Houston, au Texas, dans la Ligue américaine, à titre de  joueur indépendant.

Durant les quatre années où il a appartenu à la Ligue nationale, il a joué dans neuf parties seulement; à Montréal, il eut l'inconvénient de former une paire avec un gardien de but vedette, Patrick Roy; cependant, en 1993, il a mérité l'honneur de faire partie d'un club,  le Canadien de Montréal, qui a remporté la coupe Stanley.

Après son échange à Philadelphie, il eut la satisfaction de venir hanter le Forum en permettant à son nouveau club d'arracher une partie nulle, samedi le 12 mars 1994.

chab.jpg (25255 bytes)

Frédéric Chabot dans l'uniforme du canadien de Montréal lors de la saison 1998-99.

Le 16 juin 1990, à l'église Saint-Charles de Drummondville, Frédéric Chabot a épousé Suzanne Daneau, fille de Charles Daneau et de Thérèse Bergeron; ils ont un fils, Gabriel Chabot, né le 15 décembre 1995.

Source:  Mme Léopold Chabot.

              La Presse, 5 mars 1996, p. S5.




Retour