Make your own free website on Tripod.com

Où sont-ils?

ArmandGaudreault

 

* Quatre saisons avec les As de Québec, dans la Ligue senior du Québec, Armand Gaudreault, 63 ans, fut coéquipier de ligne de Jean Béliveau à sa première saison avec les As.

"Douze ans de carrière comme joueur, j'ai arrêté à 30 ans, en 1952, la première année de Béliveau avec les As", rappelle Armand Gaudreault, ex-ailier gauche.  "Quand je suis monté dans la Ligue senior, j'avais été l'un des premiers sinon le premier junior à faire le saut à 19 ans".

Après quatre saisons avec les As, dans le vieil aréna du parc Victoria et au petit Colisée, Armand Gaudreault s'était joint aux Bruins de Boston en 1944-45.   "L'un de mes bons souvenirs, ma saison à Boston avec Dit Clapper comme coach, le premier qui avait joué à 20 ans dans la Ligue naitonale.  Pour un joueur canadien-francais, c'était très dur à l'époque, et le seul qui parlait francais avec moi sur l'équipe était Paul Bibeau.  J'ai aussi en bonne mémoire trois hivers passés à Hershey et quand je me suis retiré, en 1952, alors que Punch Imlach était coach des As, j'avais manqué seulement une couple de parties en douze ans de carrière".

Fidèle depuis 33 ans à son quartier, Sainte-Claire-D'Assise, Armand de souligner:   "J'ai toujours été avec des équipes gagnantes, comme lorsque nous avions gagné la Coupe Allen avec Billy Reay puis la Coupe Alexander avec Punch Imlach.  Il y a seulement deux ans que j'ai mis un terme à mes activités avec les Old-Timers et maintenant je pratique le badminton à l'école Marie-de-l'Incarnation et je fais du conditionnement physique le vendredi à l'école Bhérer.  Le hockey m'intéresse encore, pour des matchs télévisés, mais ce que je déplore le plus c'est qu'il y ait trop de clubs majeurs et les règlements sont trop négligés.  A ma retraite, j'ai décidé de me payer du bon temps, je viens d'acheter un campeur et nous partirons moi et mon épouse pour la Floride, peut-être deux mois, cet hiver".

 

Le Soleil, 20 Octobre 1984.


Retour